Mythe de Kuja


Dossiers, idées et recherches appartenant à messieurs Grouard Georges, Damien Mecheri - membres de la rédaction de Background, société Phoenix Publishing. Publiés sur le site FFDream.com avec autorisation de leurs auteurs respectifs.


On en vient maintenant à Kuja, le personnage le plus intéressant du jeu. Kuja est un mégalomane doublé d'une cruauté et d'une soif de pouvoir démesurées, mais qui va se retrouver en grande position de faiblesse vers la fin du jeu. En effet, ayant découvert la transe et vaincu son créateur Garland, Kuja pense pouvoir assouvir son destin de gouverner les deux mondes (Hera et Terra). Sauf que Garland lui annonce qu'il est "limité" et que la vie devrait bientôt le quitter afin qu'il laisse place au seul être capable de gouverner le monde, Djidane, dont les pouvoirs ne sont pas encore réveillés. Kuja est alors totalement désemparé et son attitude peut se résumer par une phrase prononcée par Darkness avant le combat final : "Lorsque l’inéluctabilité de la mort prend le dessus, la peur de mourir se réveille et devient insupportable. On se met alors à haïr la vie et à jalouser les vivants".

Aveuglé par sa peur, Kuja détruira toutes les habitations de Terra, avant de réveiller la Brume et Memoria, pour retrouver le Cristal, source de toute vie et le détruire afin d'emmener avec lui dans la mort toutes les vies existantes : "Je ne mourrai pas seul vous partirez avec moi". Néanmoins, le plan de Kuja échouera à cause des héros et de la venue inattendue de Darkness. Et voyant son frère Djidane venir à sa rescousse dans l’Ifa enragé, sans raison particulière (on en revient à la citation du héros), Kuja comprendra alors le véritable sens de l'existence, avant de succomber de ses blessures. La peur de la mort l'aura ainsi quitté juste avant le moment fatidique, lui permettant ainsi d'abandonner son destin avec aisance et rédemption. On en arrive ensuite à un point relativement obscur du scénario : Kuja meurt mais l'Ifa continue son ascension et de nombreuses racines s'écrasent sur Djidane tentant de protéger le corps inanimé de son frère. Puis une explosion retentit libérant Djidane des entrailles de l’Ifa. Je me plais à croire qu’il s’agit du dernier acte de Kuja qui sauve à son tour son frère, dans le but de se faire définitivement pardonner. Il se peut tout aussi bien que les vrais pouvoirs de Djidane se soient réveillés et qu’il s’en soit sorti tout seul. Mais la première version interpelle plus et renforce notre impression sur le magnifique personnage de Kuja.

Le désespoir, l'un des thèmes principaux de Final Fantasy IX, ici, défait par Beatrix... Djidane ne croit plus à la réussite de son entreprise... d'autant plus que Kuja intervient pour la première fois dans l'aventure


D'autres personnages <<< Revenir aux Mythes >>> La fin

Flux RSS Valid XHTML 1.0 Hit-Parade des sites francophones