DISSIDIA NT : mise à jour d'octobre
Dissidia : Final Fantasy>le 18/10/2018 à 9h25 par LCX
Comme annoncé le mois dernier, le quatrième personnage du Season Pack de Dissidia NT n'est autre que Kam'lanaut en provenance de FFXI. Mais la mise à jour d'octobre disponible dès aujourd'hui propose aussi une nouvelle arène ainsi que de nouvelles musiques.

Après Dragon Quest, c'est Final Fantasy qui met le onze à l'honneur

Image charaList32_on.jpg

Ça y est, possesseurs du Season Pack et curieux séduits par cette fine lame, Kam'lanaut entre aujourd'hui dans l'arène de Dissidia Final Fantasy NT.
On vous invite à relire le descriptif sur cette page rédigée lors de l'annonce du personnage pour glaner quelques détails déjà évoqués. La seule véritable nouveauté à se mettre sous la dent, c'est l'illustration traditionnelle du concepteur des personnages du jeu, Tetsuya Nomura. Cette dernière a été révélée tardivement car l'artiste était occupé par le développement de Kingdom Hearts III dont il assume la réalisation lorsque l'échéance sonna pour l'annonce de l'archiduc de Jeuno.
Image KAMLANAUT NOMURA.png
Illustration par Nomura, et naturellement personnage orienté vers la droite, comme pour tous les autres antagonistes


La tarification habituelle, toujours aussi peu avenante, s'applique de nouveau :
    30€ le Season Pack et donc l'accès au personnage (et à six au total) après une mise à jour du jeu

    ou

    6€ le personnage acheté individuellement dans sa tenue de descendant des Zilart (et deux coloris supplémentaires)
    3€ le costume additionnel, Archiduc de Jeuno (avec ses deux couleurs supplémentaires)
    1€ la quatrième arme pour personnaliser le personnage à sa convenance



L'histoire continue : Rise of The Zilart & Fall of The Heroes

Autre coutume respectée, deux nouvelles séquences cinématiques (introduction et conclusion) mettant notamment en scène le petit dernier, Kam'lanaut, sont proposées dans le mode histoire. Une énième séquence de dialogue peu palpitante suivie d'une conclusion plus dynamique et donc bienvenue. Dans l'éventualité où la rencontre symbolique entre FFXIV et FFXI vous intéresse, et le jeu non, YouTube est votre pourvoyeur de curiosité.

Attention : si vous avez déjà parcouru dans le jeu même l'histoire dans sa totalité, cette nouvelle péripétie se trouve en amont et est considérée comme déjà jouée si vous avez dépassé ce stade de progression. Il suffit donc de la retrouver dans l'arc dédié à l'aventure du Chevalier Oignon, Y'shtola et Vaan.



Une nouvelle arène royale

Image arène insomnia intro dissidia nt.png

Voilà que chaque Final Fantasy représenté dans Dissidia NT est à présent accompagné d'une arène tirée de son univers, puisque la place de la Citadelle d'Insomnia fait partie de cette mise à jour automnale. Le palais royal du Lucis, indissociable de Final Fantasy XV, peut à présent servir de décors à vos parties de jeu pleines de grâce et de latence. Attention, car la nuit tombée, la pluie et les anciens rois du Lucis s'inviteront au spectacle et jugeront avec sagesse vos débats guerriers.

Image insomnia nt1.jpg

Image insomnia nt2.jpg

Image insomnia nt3.jpg




Nouvelles musiques

De nouvelles pistes arrangées sont proposées dans la boutique du jeu :
    Matoya’s Cave -arrange- from FF
    Forbidden Land -arrange- from FFIII
    Main Theme -arrange- from FFIV
    Jenova Complete -arrange- from FFVII
    Battle 2 -arrange- from FFIX
    Goddess Divine -arrange- from FFXI
    Etro's Champion -arrange- from FFXIII-2
    Triumph -arrange- from FFXIV

À noter que la médiocrité de ces arrangements peut-être outrepassée en choisissant plutôt les pistes originales, systématiquement proposées aux côtés de cette dernière fournée d'arrangements.



Ainsi, la route continue pour Dissidia Final Fantasy NT sur PS4 qui ne dévie pas sa lame. Si la constance et l'audace du choix des nouveaux personnages, ou les mises à jour de rééquilibrage régulières, sont à saluer, la popularité du jeu est toujours en souffrance. Espérons que ce nouveau représentant des MMORPG Final Fantasy saura au moins attirer les fans du onzième opus dont la passion est légitimement reconnue un nouvelle fois après la prestation renouvelée de Shantotto ou celle de Prishe dans Duodecim.

Image ffxi x nt.jpg




Bookmark and Share


Flux RSS Valid XHTML 1.0